The Gundula Janowitz edition

The <span>Gundula Janowitz</span> edition

La personnalité de Gundula Janowitz n’a jamais fait l’unanimité. Tout le monde admirait la pureté et la limpidité de sa voix qui prenait une saveur quasi instrumentale. Cette perfection sublimée était qualifiée de froideur par certains. On ne s’étonnera pas que ces qualités d’exemplarité aient séduit Karajan dont elle sera la soprano fétiche à partir de sa première intégrale des symphonies de Beethoven dont le finale est le seul document majeur absent de ce généreux coffret.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct