À Houston, la situation est toujours précaire

Après avoir écopé de plus de 1.250 millimètres de pluies, Houston en a encore pour deux jours au moins, ont indiqué mardi les services météorologiques américains. La tempête tropicale Harvey qui a causé des inondations catastrophiques dans la ville de 2,3 millions d’habitants et dans la région arrose désormais la ville voisine de la Nouvelle Orléans, située sous le niveau de la mer. A Houston même, les opérations de secours se sont poursuivies de jour comme de nuit. L’inquiétude est toujours grande concernant les grands bassins d’orage Addicks et Barker très proches du centre-ville. Leur niveau a atteint des records historiques et ils pourraient déborder. Les autorités tentent d’éviter que les digues ne soient submergées. Mais l’eau relâchée de ces immenses parcs transformés en lacs menace des quartiers en contrebas. Les digues d’un autre lac ont cédé au milieu de la journée de mardi, suscitant un ordre d’évacuation immédiat d’un quartier proche. Le bilan humain reste fixé à au moins six morts.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct