La romance Fedasil Forem, le coup de com’ de Francken et Jeholet

L’indispensable selfie, preuve d’une collaboration déjà si complice. ©Mathieu Golinvaux
L’indispensable selfie, preuve d’une collaboration déjà si complice. ©Mathieu Golinvaux - Mathieu Golinvaux

J e crois qu’on va pouvoir mener une politique ensemble, avec le fédéral, car ce qui compte, ce sont les objectifs : la formation, l’emploi. » Le nouveau ministre de l’Economie et de l’Emploi wallon, Pierre-Yves Jeholet, n’a pas manqué d’asséner, marteler, sursouligner son message, mardi, en compagnie du secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken : fédéral et gouvernement wallon marcheront désormais main dans la main pour une politique plus efficace.

Les deux hommes convoquaient la presse au centre d’accueil de Rixensart, dans le Brabant wallon, pour signer en grande pompe une déclaration d’intention de coopération entre le Forem et Fedasil. L’idée : renforcer la collaboration entre les deux administrations pour faciliter la mise au travail des demandeurs d’asile.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct