Benoît Lutgen n’a pas gagné ses galons de grand stratège

Difficile à dire si Lutgen sortira fragilisé de la séquence. ©Virginie Lefour/Belga.
Difficile à dire si Lutgen sortira fragilisé de la séquence. ©Virginie Lefour/Belga.

Le 19 juin, Benoît Lutgen, prenant tout le monde de court, le criait haut et fort : plus question de gouverner avec le PS dans les entités fédérées. Le 30 août, Benoît Lutgen doit bien le constater : son pari n’a été réussi qu’en Wallonie, où une majorité MR-CDH a remplacé l’alliance avec le PS. Mais pas en Communauté française ni en Région bruxelloise où, faute de volontaires pour une alternative de centre-droit, il lui faudra boire le calice jusqu’à la lie. Et exécuter, tant bien que mal, jusqu’en 2019, l’accord de gouvernement conclu avec le PS en 2014.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct