L’Euro de basket ne manque pas de stars

Jonathan Tabu et les Lions sont placés dans le groupe D.
Jonathan Tabu et les Lions sont placés dans le groupe D. - Photo News

C’est parti pour deux semaines d’une rare intensité. L’Euro, qui démarre ce jeudi dans deux des quatre groupes, cultive cette particularité d’imposer neuf matches à son vainqueur en… 18 jours ! Et encore, cette 40e édition offre davantage de récupération. Enfin, pour trois quarts des 16 qualifiés en huitièmes de finale, sur 24 participants comme c’est le cas depuis que la Belgique a fêté son retour dans la cour des grands en 2011, il faudra voyager entre les deux phases. Car l’expérience tentée il y a deux ans ayant été un succès populaire, l’éclatement du premier tour a été reconduit : quatre villes pour autant de pays hôtes (Turquie, Finlande, Israël et Roumanie) invités à choisir un adversaire de leur groupe, souvent un voisin, pour stimuler un intérêt parfois très diffus en poules.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct