La CGSP veut ranimer le front anti-Michel

Les grévistes de la CGSP-Cheminots par seront-ils  les euls à occuper les quais  le 10 octobre prochain ?
Les grévistes de la CGSP-Cheminots par seront-ils les euls à occuper les quais le 10 octobre prochain ? - PhotoNews

Curieuse journée pour la CGSP-Cheminots. Dont l’appel à la grève sur le rail, le 10 octobre prochain, semblait augurer ce mercredi matin d’une rentrée sociale mouvementée pour se solder, en fin de journée, par le sentiment que ce syndicat risque d’être quelque peu isolé.

Cela fait en réalité plusieurs mois que le syndicat est sur les nerfs, ses responsables vivant mal les orientations de la suédoise. Avant les vacances, c’était en particulier la perspective de voir le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR), activer un service minimum sur le rail qui synthétisait leur malaise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct