Quand le libéral Georges-Louis Bouchez veut que le PS reprenne la main…

Il n’y a pas que de bonnes intentions dans cette fable politique. ©Aurore Belot/Belga.
Il n’y a pas que de bonnes intentions dans cette fable politique. ©Aurore Belot/Belga. - Aurore Belot/Belga.

Il est habitué aux sorties fracassantes, pas forcément dans la droite ligne bleue. En l’occurrence, Georges-Louis Bouchez (« délégué général du Centre Jean Gol en charge de la prospective ») juge la position de son parti sur l’issue de la crise francophone un peu nébuleuse. Du moins pas suffisamment lisible pour le citoyen-électeur. Ni forcément cohérente.

Faute d’accord de Défi et d’Ecolo, le MR a en effet renoncé à construire une alliance alternative avec le CDH en Communauté française. Tant pis : il se contentera du pouvoir en Wallonie. Résultat : son partenaire de majorité wallon, le CDH, est en coalition avec un autre partenaire en Communauté, le PS.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique