Tempête Harvey: le Texas frôle la catastrophe toxique

Les produits fabriqués et stockés dans cette usine peuvent être irritants, voire corrosifs.
Les produits fabriqués et stockés dans cette usine peuvent être irritants, voire corrosifs. - Adrees Latif/Reuters.

Les autorités texanes l’avaient annoncé alors que la tempête Harvey perdait en intensité, mercredi : le pire est encore à venir. Et les premières heures de la journée de jeudi semblaient confirmer le pronostic.

Un incendie s’est déclaré dès 2 h du matin (9 h en Belgique) dans l’usine chimique Arkema, située à quelques kilomètres de Houston, libérant des fumées potentiellement dangereuses mais pour l’instant sans concentrations toxiques.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct