Diables rouges: une victoire en Grèce et la qualification est en poche

Les Diables à 90 minutes de la délivrance.
Les Diables à 90 minutes de la délivrance. - Photo News

C’est peu de le dire: avant le coup d’envoi de ce Belgique-Gibraltar deuxième du nom, la 7e victoire de l’ère Martinez ne faisait aucun doute. Les seuls paris ouverts à une cote supérieure à zéro concernaient le nombre de buts et la minute à laquelle allait tomber le premier d’entre eux.

Au final, l’avalanche déclenchée sur une « Arconada » du gardien britannique au sortir du premier quart d’heure eut bien lieu. Même à trois jours du match le plus important de la phase qualificative, les Diables ont eu le bon goût de ne pas frustrer Sclessin en jouant avec le boulier compteur comme des enfants. Histoire sans doute de réconcilier un public liégeois avec le football, en ces temps de disette du Standard.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct