Axel Witsel, du rêve au cauchemar

Un goal de classe mondiale à la 27
e
 et une carte rouge treize minutes plus tard pour une faute stupide.
Un goal de classe mondiale à la 27 e et une carte rouge treize minutes plus tard pour une faute stupide. - PN

Certes, la soirée ne manquait pas d’émotions pour Axel Witsel. Dans un contexte où sa présence en Chine et le manque de compétitivité et de rythme du championnat chinois sonnent dans la bouche de ses détracteurs comme un motif irrévocable d’exclusion et alors que le match se jouait dans son jardin liégeois de Sclessin, devant un public conquis et acquis à sa cause, Witsel avait offert sans doute le plus beau but de la soirée européenne, grâce à une bicyclette parfaite, effectuée sur un centre non moins parfait de Dries Mertens (27e minute).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct