La «Bob génération» roule et meurt moins

La «Bob génération» roule et meurt moins

Ce n’est certes pas la fin de l’hécatombe, mais on ne va certainement pas bouder son plaisir. Depuis dix ans, le nombre des jeunes victimes d’accidents de la route ne cesse de baisser. Et pas qu’un peu : entre 2006 et 2016, le nombre de jeunes de 18 à 24 ans tués au volant est passé de 148 à 50. Une baisse de 66 %, indique la dernière analyse statistique de l’IBSR dont Le Soir a pu prendre connaissance. Toutes catégories confondues, le nombre de jeunes victimes de la route diminue d’ailleurs aussi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct