Le CPAS fait aussi bibliothèque de seconde main

Philippe Noël, président du CPAS de Namur.
Philippe Noël, président du CPAS de Namur. - L.M.

Chaque semaine, par son action de collecte des encombrants qui touche une bonne partie de la province, la Ressourcerie namuroise reprend des livres, des revues, des bandes dessinées. Beaucoup. Au point que, sur une année, les volumes peuvent dépasser la dizaine de tonnes. Tout n’est évidemment pas à conserver. Mais tout n’est pas nécessairement à jeter non plus, et des bouquins pourraient très bien vivre une autre vie dans un circuit de seconde main. Plusieurs initiatives ont déjà été menées en ce sens. Et là, le CPAS de Namur vient d’ouvrir des bibliothèques de seconde main, en partenariat avec l’échevinat de l’environnement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct