OMD The Punishment of Luxury

<span>OMD</span> The Punishment of Luxury

Depuis qu’Andy et Paul ont décidé en 2007 de réactiver le groupe, histoire de répondre sur scène à une réelle demande, surtout nostalgique, ils n’ont cessé de publier des disques. Comme History of Modern en 2010 et English Electric en 2013. Des disques sans grande importance mais pas honteux non plus.

Le but du duo est de respecter le passé – et cette sonorité qui, à l’aube des années 80, était révolutionnaire – tout en s’amusant avec les nouvelles technologies et quelques incursions technos. Ce travail d’équilibriste donne de bons albums, intéressants, mais qui ne font malheureusement pas le poids face aux tubes de leur prestigieux passé. Ceci dit, en concert, comme au BSF en 2015, on s’en fout complètement car ça reste une belle et grande fête.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct