Quel modèle pour remplacer les F-16 belges? La France change de stratégie

La France et le Rafale de Dassault ne se retirent pas du marché pour la succession des F-16. Cependant, elle renonce à répondre à l’appel d’offres. © Reporters / Abaca.
La France et le Rafale de Dassault ne se retirent pas du marché pour la succession des F-16. Cependant, elle renonce à répondre à l’appel d’offres. © Reporters / Abaca.

Le sprint est lancé pour les représentants des trois avions de combat encore en lice pour succéder aux F-16 belges vieillissants, suite au retrait du Super Hornet de l’américain Boeing et du Gripen du suédois Saab. Un contrat qui se chiffre à la grosse louche à 3,573 milliards d’euros pour 34 appareils et qui doit se conclure dans le meilleur des cas à la mi-2018. Les premiers chasseurs devraient être livrés pour 2023.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct