The National Sleep well beast

<span>The National</span> Sleep well beast

Qu’attendre de nos jours d’un groupe de rock indépendant déjà vieillissant ? L’excellence, et rien d’autre ! A l’heure du septième album et alors qu’il n’a plus rien à prouver, The National ne lâche rien. Mieux, il continue d’explorer, toujours avec élégance et subtilité.

Sur Sleep Well Beast, l’électronique se fait donc plus imposante, mais ce sont toujours bien les mélodies qui tirent les chansons du groupe de Cincinnati. Les guitares sont elles aussi libérées (« Day I Die »), à la fois très rock et plus expérimentales, tandis qu’ailleurs, c’est le piano qui donne le la de quelques ballades à la R.E.M. des plus réussies (le très beau titre d’ouverture « Nobody Else Will Be There », « Carin at the Liquor Store » ou le sommet du disque « Empire Line »).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct