Pollution: pourquoi Greenpeace menace d’attaquer la Wallonie et la Flandre

A Liège notamment, les zones les plus denses au niveau trafic ne font pas l’objet de mesures.
A Liège notamment, les zones les plus denses au niveau trafic ne font pas l’objet de mesures. - D.R.

Après la Région bruxelloise, c’est au tour de la Flandre et de la Wallonie d’être menacées d’action en justice pour « actions insuffisantes contre la pollution de l’air ». Greenpeace adresse ce lundi matin une mise en demeure aux deux ministres responsables de l’environnement, le Wallon Carlo Di Antonio (CDH) et la Flamande JokTite Schauvliege (CD&V). La lettre promet aux deux gouvernements d’être traînés devant un juge en cas de « réponse non satisfaisante ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct