Sloane Stephens, le nouveau rêve américain

Le superbe sourire de Sloane Stephens (24 ans) après son succès 6-3, 6-0, en finale, face à son amie Madison Keys (22 ans).
Le superbe sourire de Sloane Stephens (24 ans) après son succès 6-3, 6-0, en finale, face à son amie Madison Keys (22 ans). - AFP

Même si Serena n’a pas encore rangé ses balles de tennis avec les couches pour bébé et que Venus vient de livrer une de ses meilleures saisons à… 37 ans, les Williams peuvent désormais dormir tranquille, la relève du tennis américain, côté féminin, est assurée. Cet US Open l’a en tout cas confirmé de manière étincelante avec quatre joueuses US en demi-finales et surtout le succès d’une Sloane Stephens, 24 ans, revenue de l’enfer (elle n’était plus que 957e mondiale voici 40 jours suite à sa blessure au pied) pour triompher face à sa meilleure amie Madison Keys, 22 ans.

6-3, 6-0 en un peu plus d’une heure : on ne retiendra pas cette finale féminine de l’US Open 2017 pour sa qualité, mais bien pour toute l’émotion qu’elle a dégagée dès l’énorme accolade que les deux amies, Sloane Stephens (83e) et Madison Keys (16e), se sont offerte, une fois la balle de match terminée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct