«Les fainéants»: ces mots qui vous taillent un costard

«Les fainéants»: ces mots qui vous taillent un costard

Emmanuel Macron ne regrette rien. Ses propos chocs prononcés la semaine dernière à Athènes sur les «  fainéants, les cyniques et les extrêmes  » face auxquels il ne «  céderait rien  » ont été déformés pour créer de «  fausses polémiques », estime-t-il. «  Je visais toutes celles et ceux qui pensent qu’on ne doit pas bouger en Europe et en France », a-t-il livré lundi en guise d’explication de texte.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct