Enji Mongolian Song

<span>Enji</span> Mongolian Song

Cet album est un peu l’aboutissement du travail du Goethe Music Lab Ulaanbaatar dans la capitale de la Mongolie, qui a favorisé la rencontre de musiciens de jazz occidentaux et de la voix d’Enkhjargal Erkhembayar, une chanteuse mongole. Cette chanteuse est accompagnée du pianiste Paul Kirby, du contrebassiste Martin Zenker, du sax Johannes Enders et du batteur Billy Hart, qui a participé à plus de 700 albums de jazz.

Le résultat est intéressant. Zenker et Kirby ont arrangé la musique de Semblin Gonchigsumlaa, le fondateur de la musique classique mongole. L’ensemble sonne jazz par l’instrumentation, les arrangements, les rythmes. Et mongol par les intonations, les arabesques, la voix de la chanteuse. Une belle démonstration de ce que peut être un véritable échange interculturel qui ne soit ni pesant ni artificiel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct