Le vent a tourné, Eole n’est plus malvenu

© D.R.
© D.R.

Le dossier éolien a pris depuis l’été une tournure inattendue. On se souvient que les communes de Léglise et de Neufchâteau étaient contre le projet porté par Eneco et Electrabel, au carrefour des autoroutes E411 et E25, tout comme une série de citoyens qui craignaient des nuisances sonores, stroboscopiques et paysagères.

La demande d’origine remonte à février 2013. Le Département Nature et Forêts avait alors pointé deux éoliennes problématiques sur les 12 projetées, car l’endroit d’implantation, proche d’un bosquet, était apprécié des milans royaux et des chauves-souris. Electrabel avait ramené son projet à dix mâts. Mais les deux communes restaient opposées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct