lesoirimmo

Laurette Onkelinx, femme de parti, femme d’Etat, Madame Sécu

© Pierre-Yves Thienpont
© Pierre-Yves Thienpont

Quant à la femme de parti, voyez de quelle façon elle s’efface… Pas un mot de travers pour le PS, pas un sous-entendu, une allusion, une rancœur, un commentaire de biais, par la bande, désobligeant, rien. Un soutien réédité et sans faille à Elio Di Rupo, dans la tempête comme on sait.

La conviction, explique-t-elle, que le chantier des idées + la proximité + les réformes auront raison de la tendance baissière (à la chute, à vrai dire) dans les sondages.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct