Trois avis défavorables contre le projet de WindVision

Le projet éolien est recalé principalement à cause de l’impossibilité pour les citoyens d’y prendre des parts. © René Breny.
Le projet éolien est recalé principalement à cause de l’impossibilité pour les citoyens d’y prendre des parts. © René Breny. - René Breny.

Le collège communal de Genappe a remis, ce mercredi matin, un avis défavorable sur la demande de WindVision, une entreprise basée à Heverlee, visant l’implantation d’un parc de six éoliennes entre Nivelles et Genappe. La Ville suit ainsi les mêmes avis défavorables qui ont été rendus ce lundi par Nivelles et Braine-l’Alleud. C’est donc maintenant au fonctionnaire wallon délégué à l’Urbanisme qu’il appartient de trancher.

Pour rappel, le projet consiste à faire pousser trois mâts de 150 mètres de haut, sur le site de la Brie, à Baulers, et trois autres sur la plaine proche de la sortie Lillois de la RN25, à proximité de Promelles et de la ferme du Petit Foriest.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct