L’UE de Juncker: l’unité au prix de la dilution?

©EPA
©EPA

C’est incontestablement son discours sur l’état de l’UE le plus ample et le plus dense que Jean-Claude Juncker a prononcé mercredi à Strasbourg. Il contenait aussi un grand nombre de propositions, et quelques surprises amusantes. Une partie d’entre elles sont des plans sur la comète, comme cette fusion des fonctions de président de la Commission et du Conseil. Peu importe. Leurs abandons donneront aux opposants l’occasion de revendiquer des victoires : quand on est politique, il faut savoir se créer d’opportunes défaites.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct