Quand bien manger devient un sujet de discorde

En rencontrant Robrecht, Julie l’a convaincu de devenir végan. Aujourd’hui, c’est toujours elle qui est la plus revendicative. © Dominique Duchesnes.
En rencontrant Robrecht, Julie l’a convaincu de devenir végan. Aujourd’hui, c’est toujours elle qui est la plus revendicative. © Dominique Duchesnes.

C ’est un sujet qu’on a du mal à éviter pendant les discussions à table. Autant, on peut s’abstenir de parler de politique et de religion, mais ne pas parler de bouffe pendant un repas… » Sylvain passe des heures dans sa cuisine, remplit des pages de recettes sur son blog, instagramme de temps à autre repas et trouvailles culinaires. Et se dit par moment rétif à aborder sa passion avec certains proches. « Sans gluten, sans viande, sans lactose, ... Parfois, ça tourne à l’obsession. Alors pour éviter de vexer, changeons de sujet. » Manger sain, manger bien, manger responsable, un sujet de friction ?

« J’ai régulièrement le droit à des petites piques, des blagues sarcastiques mais aussi plus simplement une volée de questions. Et surtout, mes interlocuteurs essayent de trouver la faille dans mes convictions. Mais j’essaye d’être dans un esprit d’apaisement », explique Robrechts, végan depuis quatre ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct