Comment Erdogan a remodelé les universités en Turquie

Ce lundi à Ankara. Des policiers en civil tentent d’empêcher des manifestants de protester contre la détention de deux enseignants. © AFP.
Ce lundi à Ankara. Des policiers en civil tentent d’empêcher des manifestants de protester contre la détention de deux enseignants. © AFP. - AFP.

Depuis Istanbul

Il donne rendez-vous « n’importe quand et n’importe où ». Et ironise : « J’ai beaucoup de temps libre en ce moment ! » Mehmet Cemil Ozansü a perdu son travail, pas son sens de l’humour. Depuis que son nom apparaît en annexe d’un décret-loi d’octobre 2016, ce Turc de 36 ans n’enseigne plus l’histoire du droit à l’Université d’Istanbul. « J’ai fait partie des premières charrettes », commente-t-il derrière ses lunettes, rondes comme son visage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct