Blake et Mortimer aux mains des collectionneurs

© D.R.
© D.R.

A la mort de Jacobs, en 1987, seule la Ville de Liège pouvait s’enorgueillir de posséder deux planches remarquables du créateur de Blake et Mortimer. Jaloux de ses originaux, l’auteur avait, dans un effort surhumain, légué au Fonds de la bande dessinée une planche de La Marque jaune et une autre du tome 2 du Mystère de la Grande Pyramide , en vue de la création d’un musée de la bande dessinée à Liège, dont la première pierre attend toujours d’être posée…

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct