Migration: comment Francken crée une nouvelle fois la polémique

Theo Fancken a nouveau critiqué, après l’affaire du Tweet parlant  de « nettoyage » du parc Maximilien.
Theo Fancken a nouveau critiqué, après l’affaire du Tweet parlant de « nettoyage » du parc Maximilien. - Belga.

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration s’en félicitait lundi sur la chaîne de télévision flamande VTM : il a invité une délégation des autorités soudanaises pour procéder à l’identification de 100 réfugiés arrêtés dans le parc Maximilien et à la gare du Nord. « Ces personnes sont des réfugiés illégaux, et jettent en général leurs papiers quand ils arrivent ici, ce qui nous empêche de les identifier. C’est pour cela que nous avons fait venir une délégation. »

Mais de nombreuses associations de défense des droits de l’homme, de Human Rights Watch à 11.11.11 en passant par la Ligue des droits de l’Homme, se sont émues que Theo Francken procède de cette manière avec les autorités soudanaises, faisant de la Belgique le premier pays à recourir à cette pratique s’agissant de ce pays.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct