«Respecter les victimes»

La découverte du sous-marin allemand UB-II en mer du Nord, au large des côtes d’Ostende, a elle aussi son histoire.

Elle commence peu avant l’été. Alors qu’ils sondent les eaux à l’aide de scanners sous-marins, des chercheurs détectent la présence d’un sous-marin. « Ils avaient des soupçons », explique Carl Decaluwé, gouverneur de Flandre-Occidentale.

Une équipe de plongeurs fait alors l’incroyable découverte. Situé à trente mètres de profondeur, un U-Boot long de 27 mètres est couché au fond de la mer. « Le bâtiment est intact et complètement fermé, souligne Carl Decaluwé. Cela veut dire qu’il y a probablement les corps de 23 personnes à bord. » Ce type de sous-marin était en effet connu pour comporter un équipage standard constitué de 22 membres et un commandant. « Pour l’instant, on ne peut pas pénétrer dans l’épave, poursuit le gouverneur. Il faut respecter les potentielles victimes. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct