Migrants: Francken défend l’accord avec le Soudan, à l’origine d’une polémique

© Belga
© Belga

L’accord conclu entre la Belgique et le Soudan à propos de l’identification des migrants du Parc Maximilien « n’a rien d’exceptionnel », a estimé mardi le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Theo Francken, à la RTBF. Il a par ailleurs ajouté que les fonctionnaires envoyés par Khartoum pour procéder à ces identifications n’étaient pas des agents secrets. L’annonce d’un accord avec le Soudan suscite une polémique. PS et Ecolo ont déjà réagi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct