À l’ONU, Emmanuel Macron fait de l’anti-Trump

À New York, pour son premier discours devant l’ONU, Emmanuel Macron se voulait solennel. © AFP / Ludovic Marin.
À New York, pour son premier discours devant l’ONU, Emmanuel Macron se voulait solennel. © AFP / Ludovic Marin.

Il y avait du Dominique de Villepin dans le premier discours d’Emmanuel Macron devant l’Assemblée générale des Nations unies, mardi à New York. Comme l’ancien Premier ministre français, qui avait dit « non » à la guerre en Irak devant le Conseil de sécurité en 2003, l’actuel Président s’est volontiers voulu solennel. Multipliant les références historiques, glorifiant le rôle de l’ONU, vantant un monde multilatéral ; Emmanuel Macron a fait, pendant près d’une heure, de l’anti-Trump.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct