Il y a un problème Francken

Theo Francken © Belga
Theo Francken © Belga

L’identification de clandestins soudanais en Belgique par une délégation du pays d’origine soulève a priori l’indignation, vu la nature du régime et de son président. Mais dans l’état actuel des informations, impossible de conclure au problème politique. Difficile en effet aujourd’hui de dire si des règles ont été bafouées – d’autant que d’autres pays appliquent cette procédure –, si la composition de la délégation postule un danger pour les familles sur place, si la décision prise par le secrétaire d’État relève de l’illégalité et si en gros, ce dernier est sorti des balises fixées par le gouvernement et ou l’Europe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct