Jours radieux Vue plongeante sur le racisme ordinaire

<span>Jours radieux</span> Vue plongeante sur le racisme ordinaire

On pourrait résumer à grands traits et écrire que Jours radieux de Jean-Marie Piemme est le pendant théâtral du film Chez nous de Lucas Belvaux, dans un style plus caricatural et avec un je-ne-sais-quoi de Dario Fo dans le cynisme farcesque. Il y a d’ailleurs fort à parier que la pièce ira bientôt rejoindre le film sur la liste noire des partisans du Front national.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct