Equitation: Ingmar De Vos, président belge de la Fédération internationale, «honoré» de rejoindre le CIO

Ingmar De Vos a prêté serment comme membre du CIO, la semaine dernière, à la session de Lima. FABRICE COFFRINI/AFP.
Ingmar De Vos a prêté serment comme membre du CIO, la semaine dernière, à la session de Lima. FABRICE COFFRINI/AFP.

Depuis la fin du mandat présidentiel de Jacques Rogge, passé à l’honorariat en septembre 2013, la Belgique ne comptait plus qu’un seul membre effectif du Comité international olympique (CIO) en la personne de Pierre-Olivier Beckers, le président du Comité olympique et interfédéral belge (COIB). Depuis la semaine dernière, elle en a retrouvé un deuxième avec l’élection, lors de la session de Lima, d’Ingmar De Vos. A 54 ans, ce Gantois domicilié à Kapellen (quand il n’est pas à Lausanne où il a une résidence de fonction), seul Belge président d’une fédération internationale, en l’occurrence celle des sports équestres (FEI) qu’il dirige depuis décembre 2014, a été désigné à ce titre tout comme son collègue de celle d’aviron, le Français Jean-Christophe Rolland, pour entrer dans le « saint des saints ». Un honneur dont il mesure l’importance.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct