L’Europe impatiente de voir Merkel et l’Allemagne bouger

©AFP
©AFP

P ersonne en Europe n’avait à attendre que l’Allemagne vote ! » Elmar Brok, eurodéputé CDU et ténor du Parlement européen, s’agace quand on lui dit que rarement une élection allemande aura été aussi attendue en Europe. Comme l’élection française il y a quelques mois, d’ailleurs. Mais c’est un fait : cela faisait près de deux ans que, balançant entre l’ironie et la résignation, tout responsable ou dirigeant européen interrogé sur l’avenir de l’Europe ou sur l’issue de tel ou tel dossier spécifique, répondait qu’il fallait attendre les élections française et allemande. Ou plutôt : attendre les leaders qu’elles allaient livrer, et les voir relancer le fameux moteur franco-allemand.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct