Pierre-Yves Dermagne (PS): «La droite a imposé ses thèmes, sa langue, son idéologie»

Pierre-Yves Dermagne, 36
ans, se souviendra de l’année 2017
! En janvier, il hérite du portefeuille ministériel de Paul Furlan emporté par les flux et reflux de Publifin. L’été venu, sa carrière ministérielle se fracasse sur la tactique inédite de Benoît Lutgen pour évacuer le PS. Mais dès septembre, il succède à Christophe Collignon comme chef de groupe PS au parlement de Wallonie. ©Roger Milutin.
Pierre-Yves Dermagne, 36 ans, se souviendra de l’année 2017 ! En janvier, il hérite du portefeuille ministériel de Paul Furlan emporté par les flux et reflux de Publifin. L’été venu, sa carrière ministérielle se fracasse sur la tactique inédite de Benoît Lutgen pour évacuer le PS. Mais dès septembre, il succède à Christophe Collignon comme chef de groupe PS au parlement de Wallonie. ©Roger Milutin.

Nouveau chef de groupe au parlement wallon, Pierre-Yves Dermagne repositionne le PS après les affaires et la chute dans les sondages.

Les sondages sont inquiétants.

Il y a des tendances lourdes, alarmantes, compréhensibles : je comprends les électeurs et militants qui ont été choqués et dégoûtés par le comportement de certains. J’en fais partie. Ça a même été un motif de remise en cause de mon investissement en politique…

Vous avez songé à quitter

la politique ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct