Disparition de Maëlys: des scellés détruits dans l’incendie de la gendarmerie à Grenoble

© AFP
© AFP

Des scellés de l’enquête sur la disparition de Maëlys ont été détruits dans la nuit de mercredi à jeudi lors de l’incendie des locaux techniques de la gendarmerie de l’Isère à Grenoble, a annoncé le Procureur de la République de Grenoble ce vendredi. Pour autant, cela ne devrait pas porter préjudice à l’enquête, ces éléments étant de moindre importance.

L’incendie d’origine criminelle a été revendiqué par un site anarchiste. Il a détruit en partie le garage de la caserne et sa cinquantaine de véhicules mais également le local de la cellule d’investigation criminelle et tous les scellés judiciaires qui s’y trouvaient.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct