En Norvège, le saumon se rachète une conduite face aux critiques de l’aquaculture

La ferme de Rogne. Près de deux  millions de saumons certifiés ASC.
La ferme de Rogne. Près de deux millions de saumons certifiés ASC. - D.R.

Régulièrement, une flèche argentée troue la surface de l’eau, s’offre un bref surf sur le dos et replonge après quelques secondes. On devine sous la surface des milliers de formes qui tournent lentement, enfermées dans une vaste nasse flottant sur les eaux du fjord. A 15 milles d’Ålesund, au centre de la Norvège, neuf larges réservoirs sont disposés en rang d’oignon, reliés à une barge blanche par un réseau de tuyaux blancs dans lesquels on entend un cliquetis régulier. Ce sont les pellets de nourriture qu’on achemine automatiquement vers les cages. Sur la plateforme, de 7 à 17 heures, les employés activent le nourrissage intensif des poissons. Quarante mètres de profondeur, cinquante mètres de diamètre, 185.000 saumons par cage, soit 1,7 million pour la ferme, qui seront réceptionnés à la fin de l’hiver, explique Svein Olav, le patron du lieu qui garde l’œil sur les écrans de télé où les poissons se pressent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct