La Catalogne, nouvel horizon de la démocratie?

Malgré l’opposition des autorités espagnoles, le président catalan Carles Puigdemont  a bien l’intention d’organiser ce dimanche un référendum d’autodétermination.
Malgré l’opposition des autorités espagnoles, le président catalan Carles Puigdemont a bien l’intention d’organiser ce dimanche un référendum d’autodétermination. - reuters.

Au moment où j’écris ces lignes, il est difficile de savoir si l’on votera dimanche en Catalogne, et à quelle échelle. Après l’action en justice lancée par l’Espagne contre plus de 700 bourgmestres catalans et la confiscation de près d’un million de bulletins de vote et de plus de 10 millions de tracts, d’affiches et de dépliants, le référendum d’indépendance a du plomb dans l’aile et risque fort de déboucher sur un résultat illisible. Mais en attendant, on peut dire que c’est en Catalogne que le cœur de la démocratie bat de la manière la plus nette. Il y a là de quoi se réjouir, en un premier temps, mais aussi de quoi s’inquiéter.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct