Le Samusocial et ses «relations malsaines» avec le CPAS

L’audition de la secrétaire générale du CPAS, Carine Elst, a permis de mettre à jour une série de mécanismes critiquables. © Belga
L’audition de la secrétaire générale du CPAS, Carine Elst, a permis de mettre à jour une série de mécanismes critiquables. © Belga

Les grandes « pointures » politiques ont déjà été entendues en commission d’enquête Samusocial, visant à faire toute la lumière sur le scandale des jetons de présence. C’est au tour de personnalités plus anonymes de répondre aux députés bruxellois, comme la secrétaire générale du CPAS de la Ville de Bruxelles, Carine Elst, entendue ce mardi. Une actrice de terrain dont l’audition a permis d’attirer l’attention sur une série de « relations malsaines » entre le CPAS et l’ASBL privée. L’expression a été utilisée par le chef de groupe CDH, Benoît Cerexhe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct