L’enjeu: qui a ouvert le feu?

Le 15 mars 2016, huit policiers expérimentés sont envoyés vérifier si l’immeuble de la rue du Dries a servi de planque aux terroristes des attentats de Paris. Lorsqu’ils pénètrent dans la maison, ils essuient les tirs nourris d’un homme couché à terre qui les arrosent de balles de kalachnikov. Salah Abdeslam et son comparse, le djihadiste tunisien Sofiane Ayari prennent la fuite à travers les jardins tandis que les unités spéciales arrivent sur les lieux. Au terme de près de 3 heures de siège, le tireur, Mohamed Belkaid (recherché sous le nom de Samir Bouzid) est abattu. Dans la maison, les enquêteurs retrouvent un drapeau de l’État islamique, un manuel de l’organisation terroriste, un fusil à pompe. À proximité de l’immeuble, les enquêteurs découvrent également des chargeurs de Kalachnikov remplis. La cavale des deux fuyards sera de courte durée. Le 18 mars, les unités spéciales mènent une opération rue des Quatre Vents, à Molenbeek. L’immeuble est occupé par la famille Aberkan, les cousins des Abdeslam. Des détonations sont entendues. Un homme est à terre, blessé à la jambe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct