Anderlecht: l’empire du milieu en quête de repères

Anderlecht: l’empire du milieu en quête de repères

1. Huit entrejeux déjà utilisés : preuve de l’instabilité

L’entrejeu était certainement le secteur le plus rôdé la saison dernière à Anderlecht. Dendoncker toujours titulaire, le plus souvent accompagné de Tielemans et, selon les circonstances, d’un troisième élément plus ou moins offensif. La mélodie était connue et, surtout, elle sonnait juste.

Cette saison, en revanche, la donne a bien changé. Sans Tielemans, René Weiler a peiné à trouver la bonne carburation et Nicolas Frutos a aligné deux lignes médianes différentes en deux rencontres. Et contrairement à la saison dernière où les changements opérés étaient essentiellement destinés à faire souffler l’un ou l’autre joueur ou à densifier le milieu en déplacement, les multiples rotations de la saison en cours sont davantage synonymes de recherche du meilleur équilibre. Au total, huit formules différentes ont déjà été testées cette saison, aucune ne s’est imposée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct