Test-Achats

Le smartphone, champion de l’usure prématurée

Le smartphone, champion de l’usure prématurée

La lutte contre la supposée obsolescence programmée constitue un des chevaux de bataille de Test-Achats depuis de nombreuses années. Dès 2014, l’association de défense des consommateurs a ainsi multiplié les tests pour débusquer cette fin de vie prématurée d’appareils électriques et électroniques. Fin 2016, elle est passée à la vitesse supérieure en lançant « Trop vite usé ». Sur cette plateforme en ligne, les consommateurs peuvent signaler des cas d’appareils qui ont rendu l’âme précocement. Dans l’édition d’octobre de son magazine, l’association fait le point : en moins d’un an, elle a reçu 6.000 signalements de produits trop vite usagés. « Ce chiffre élevé montre que les consommateurs ont vraiment pris conscience du problème majeur que constitue l’obsolescence programmée », commente Julie Frère, porte-parole de Test-Achats.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct