Droits des femmes: quelques progrès mais encore tant à faire dans les pays arabes

Droits des femmes: quelques progrès mais encore tant à faire dans les pays arabes

On va commencer par les bonnes nouvelles ! Cet été, plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Moyen Orient ont adopté des lois pro-femmes. Après un long combat mené par les organisations de défense des droits des femmes, le Liban a abrogé à la mi-août une loi, votée dans les années 40, qui permettait aux violeurs d’éviter la prison en épousant leur victime.

Le pays du Cèdre rejoint le Maroc, qui avait légiféré en ce sens en 2014 après le suicide d’une adolescente contrainte d’épouser l’homme qui l’avait violée, mais également l’Egypte et la Tunisie, qui a, elle, abrogé cette loi en juillet. Elle a été suivie par la Jordanie dont le parlement a également voté la suppression d’une loi similaire le 1er août dernier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct