Monsanto banni du Parlement européen, et maintenant?

© Photo News.
© Photo News.

Les eurodéputés l’ont mauvaise. Les représentants de Monsanto, le géant américain de l’agrochimie, ne sont capables de fouler le parquet de leur institution que quand ils ont des conseils avisés à prodiguer.

Les députés voulaient cette fois tendre l’oreille aux salariés de la firme américaine sur les « Monsanto Papers ». Est-ce le karma ? Alors que l’UE tergiverse sur la prolongation de l’autorisation du glyphosate, le principe actif du Roundup, son herbicide, la justice américaine a fait déclassifier 250 pages de documents internes. Selon eux, Monsanto serait consciente de la dangerosité du glyphosate depuis 1999.

Peut-être la Commission ne lit-elle pas les journaux. Toujours est-il qu’elle considère que la polémique scientifique est close. Et propose d’octroyer le bénéfice du doute au glyphosate pour une décennie de plus.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct