Philippot sort les griffes pour s’affranchir du FN

Philippot est l’artisan de la dédiabolisation du FN
Philippot est l’artisan de la dédiabolisation du FN - AFP

L e FN ? J’ai tourné la page  ». Catégorique, Florian Philippot acte un peu plus chaque jour sa rupture avec le parti de son ancienne alliée Marine Le Pen. Ce vendredi, c’est l’annonce de la transformation de son mouvement Les Patriotes en «  formation politique  » qui vient enfoncer le clou. Un parti de plus dans le paysage politique français, donc. Mais seulement du point de vue «  juridique  » si l’on en croit Florian Philippot : «  Ce n’est pas un parti parce que nous ne voulons pas justement faire comme les partis traditionnels, très hiérarchiques, où tout part d’en haut  ». Comprenez, pas comme au Front national. «  Il y avait les Marcheurs, les Insoumis et maintenant il y a Les Patriotes

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct