Double infanticide à Liège: «On ne comprend pas…»

Le drame s’est déroulé samedi matin dans la rue Sergent-Merx. ©Sophie Kip et d.r.
Le drame s’est déroulé samedi matin dans la rue Sergent-Merx. ©Sophie Kip et d.r.

Il était aux environs de 8h30, ce samedi matin, lorsque des riverains de la rue Sergent-Merx, sur les hauteurs de Liège, ont entendu des cris de dispute entre un homme et une femme, deux enseignants fraîchement séparés. Madeleine venait déposer à Eddy leurs enfants communs, deux petits garçons de quatre et sept ans, à l’occasion de son droit de garde. Le ton était monté et dans sa colère, Eddy aurait cassé une vitre de la voiture de son ex. Les enfants pleuraient, choqués par la scène, lorsqu’il est rentré avec eux dans la maison.

Madeleine avait redémarré, puis elle s’était garée non loin pour téléphoner aux parents d’Eddy et leur demander de venir tenter de l’apaiser. Ils avaient fait vite, mais quand ils étaient arrivés dans cette petite maison avec jardin, ils avaient découvert les corps sans vie des deux petits, tués à l’arme blanche – on a évoqué un couteau et une disqueuse, mais l’autopsie est prévue pour ce lundi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct