Fusillade à Las Vegas: le FBI doute d’un lien avec une organisation terroriste

© EPA
© EPA

Comptable à la retraite et habitué des casinos, rien dans le parcours de Stephen Paddock, 64 ans, ne permet d’expliquer la fusillade dont il est l’auteur. À Las Vegas dimanche soir, il a tué 58 personnes lors d’un concert à Las Vegas, un acte revendiqué par Daesh.

« Plus le temps passe, plus ce chiffre augmente », a déclaré le shérif Joseph Lombardo devant la presse, avant qu’un agent du FBI explique qu’il n’y a pas de lien connu « à ce stade », entre le tueur Stephen Paddock et une organisation terroriste, peu de temps après la revendication de cette attaque par le groupe Daesh.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct