Diables rouges et le paradoxe Thomas Vermaelen

@News
@News

À neuf mois de la Coupe du monde en Russie, on connaît déjà le secteur de jeu qui posera le plus de soucis à Roberto Martinez tant au moment de faire sa liste de 23 joueurs que durant le tournoi russe : la défense. Si aux autres postes, les solutions sont légions en cas de pépin, cela n’est pas le cas pour l’arrière-garde des Diables. Mercredi matin, on apprenait que Jordan Lukaku était forfait pour les matchs en Bosnie et contre Chypre en raison d’une blessure aux ischios. Et alors qu’on pouvait s’attendre à voir débarquer un back gauche pour pallier le forfait du joueur de la Lazio, le sélectionneur a opté pour Christian Kabasele estimant qu’actuellement, aucun latéral gauche belge n’avait les capacités de concurrencer Yannick Carrasco et Nacer Chadli sur le flanc. Et ce n’est pas la seule position à caractère défensif où Roberto Martinez devra se creuser les méninges dans les mois à venir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct