Catalogne : les messages clairs de l’Europe

Catalogne : les messages clairs de l’Europe

Strasbourg

Ce n’est pas le Parlement européen qui jouit du plus grand poids politique dans l’Union européenne. Mais il reste la seule institution de l’UE où un débat majeur peut se dérouler publiquement. En général, il ne s’en prive pas. Sur la Catalogne, il a toutefois fallu les images de répression policière du scrutin de dimanche pour que les deux grands groupes – les conservateurs du PPE (démocratie chrétienne) et les sociaux-démocrates du S&D acceptent lundi d’inscrire à l’agenda un débat qu’ils avaient refusé le jeudi d’avant. Un débat d’une heure qui s’est tenu mercredi après-midi lors de la session plénière du PE à Strasbourg. Tout le monde était curieux d’entendre Frans Timmermans, numéro deux de la Commission européenne : celle-ci ne s’était exprimée sur l’affaire que par l’esquive, jusqu’à un communiqué sibyllin au lendemain du « référendum ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct