Kazuo Ishiguro, ambitieux par rapport à lui-même

Article publié le 1er mars 1990

Le choix qu'a fait Kazuo Ishiguro de son personnage, un majordome très ancré dans une certaine tradition britannique, a de quoi surprendre de la part d'un écrivain d'origine japonaise.

J'ai choisi ce majordome pour illustrer une tendance à essayer de dissimuler ses émotions, à ne pas montrer ce qu'on ressent. Il symbolise un peu, en le caricaturant à l'extrême, le dévouement dont on peut faire preuve à l'égard d'une carrière, à l'égard d'un engagement professionnel. Ce dévouement est tel qu'il entraîne ce majordome à nier complètement sa capacité à exprimer l'amour, la chaleur, la tendresse, les sentiments humains.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct